L’origine des Cendres

Vous qui vous tenez au seuil de la maison de guilde des Cendres, vous êtes les bienvenus. Voyageurs fourbus cherchant un endroit où se reposer ou simplement étrangers animés par la curiosité, venez vous reposer au coin du feu, buvez notre bière et surtout écoutez… Ecoutez… Apprenez à nous connaître, à nous aimer…

Je vais vous conter notre histoire, l’histoire des Cendres et peut-être ainsi vous désirerez rester…
Au commencement nous étions trois. Trois guildes alliées… Trois compagnies de mercenaires unies dans l’adversité. La sauvegarde de notre royaume nous avait permis de nous rencontrer. Le noble « Pacte des Dragons », héritier d’une magie oubliée, la discrète « Ombre d’Hibernia », n’ayant plus à prouver sa loyauté et enfin la terrible « Sombre Alliance » composée de valeureux guerriers. Nous unissions la magie du voile, les présents de Gaia et le fracas des armes pour défendre le peuple d’Hibernia face à ses nombreux ennemis.

Très vite, de nombreux liens d’amitié s’étaient forgés et il était bien rare de croisé sur le champ de bataille un membre d’une de ces guildes esseulé. Mais les dangers étaient nombreux. Nous luttions sur tous les fronts, contre les guerriers curmuggedons, contre les armées siabras du sud ou contre les envahisseurs albionais et les barbares du nord.

Mais de terribles rumeurs étaient colportées par les bardes dans toutes les contrées. Loin au sud, au delà de connla et de la tranquillité de l’estuaire du Shannon, de nouvelles régions avaient été explorées. Remplies de trésors mais aussi de dangers. On avait même entendu parler d’un immense Dragon au souffle meurtrier.

Nous n’étions pas assez forts, pas assez nombreux, pas assez armés… Il nous fallait nous unir, il nous fallait lier nos destins pour la vie, faire table rase du passé sans regret pour permettre un avenir meilleur.

Cendres était née. Une guilde, soudée. La disparition de nos différence, de nos anciens noms, mais surtout une promesse, un espoir… Sous les cendres brûlaient encore quelques braises que nous avions pour devoir de ranimer. Ces braises devaient devenir brasier : lumière, chaleur et réconfort pour nos alliés, peur, douleur et destruction pour tous ceux qui menaçaient le royaume d’Hibernia.
La première pierre était posée, la guilde était fondée. Honneur, loyauté, fraternité et respect sont nos maîtres mots.

Honneur et loyauté car nous serons toujours présent pour protéger notre royaume quelques soient les dangers qui le menace.

Fraternité car nous nous devons toujours d’aider un ami ou un allié se trouvant dans le besoin.

Respect car quelques soient les trahisons ou les insultes supportées, nous devons toujours faire preuve de patience, de savoir vivre et de courtoisie, ce n’est que comme cela que nous en ressortirons tous grandi.

Marikan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *